56 avenue de la Grande Armée, 75017 Paris

Trahi par un ami, comment pardonner?

J'ai récemment été dupé, trahi par un ami chrétien. J'essaye de trouver un moyen de vivre cette épreuve en tant que chrétien (pardonner, comprendre que la souffrance est nécessaire, trouver du réconfort dans les Écritures), mais ça m'est difficile.
Je sais que le Christ a été trahi par ses amis, par Pierre. Mais le savoir ne m'aide pas à trouver un sens spirituel à ce chagrin que je ressens.
Auriez-vous un conseil à m'adresser ?

Je comprends, c’est une véritable blessure. Et bien sûr d’autant plus que celui qui vous a fait du mal se dit chrétien.

Le pardon n’est pas facile, c’est un cheminement, il faut du temps, C’est comme une blessure, il faut du temps pour que ça guérisse et que petit-à-petit ça fasse moins mal. Mais disons que le pardon est évidemment la direction à souhaiter, plus pour vous que pour celui qui vous a fait du mal d’ailleurs, car il es probable qu’il s’en fiche. Mais l’idée justement est d'essayer progressivement de ne pas rester dans la position de victime et de dépasser la blessure.

Il est certain que de savoir que le Christ a lui-même souffert de tout cela peut être une aide, nous ne sommes pas les premiers! Et ça arrive à des gens très bien. Cela permet au moins d’éviter de penser qu’on puisse soi-même être responsable du mal qu’on subit…

Et puis le bon conseil de Paul: ne vous vengez pas vous mêmes, laissez faire la jutice de Dieu (Romains 12:19)… Sur cette Terre, il peut y avoir des injustices… Dieu sait tout et rétablira le lésé dans son droit, et règlera les comptes. Laissons le faire, et faisons lui confiance…
Et en tout cas en Dieu, vous avez quelqu’un qui vous comprend, vous soutien et partage votre sentiment..

C’est comme pour les disciples, il leur a fallu 50 jours pour parvenir à se remettre en marche après la mort de leur ami et sauveur Jésus le Christ… Ce n’est pas le lendemain de Pâques qui’ils ont créé l’Eglise… Il leur a fallu du temps aussi. C’est le temps du deuil quand on perd quelqu’un, et toute épreuve est une forme de deuil… Ensuite ce temps n’est pas nécessairement de 50 jours… parfois moins quand la blessure n’est pas importante, parfois plus..

Mais il ne faut pas désespérer, au contraire…, cheminez avec votre Dieu de grâce et d’amour, et petit à petit vous avancerez.

Très chaleureusement à vous

Louis Pernot

Faire un don à la paroisse

Retrouvez-nous

carte56, avenue de la Grande-Armée 75017 Paris

Secrétaire générale : Charlotte Mariaux de Serres
Lundi/mardi/jeudi/vendredi 9h30-12h30
01 45 74 41 79 

Pasteurs :

Florence Blondon : 06 85 38 41 16
Louis Pernot : 06 88 88 04 44

Vous pouvez-nous écrire: