56 avenue de la Grande Armée, 75017 Paris

Le divorce et le remariage

Dans l'Eglise protestante unie, il est possible de se remarier. Mais cela ne veut pas dire que les protestants seraient pour le divorce!

Disons qu'ils sont contre le divorce, et plutôt pour le remariage.

Une séparation est toujours un drâme, une épreuve, une mauvaise chose pour tout le monde. Il est donc préférable de tout mettre en oeuvre pour faire en sorte que le couple sache évoluer et se reconstruire avec une volonté de part et d'autre d'être durable. Mais parfois, elle vaut mieux que de vouloir à tout prix rester ensemble quand le vie est impossible et en plus qu'il peut y avoir des enfants qui en souffrent! Il vaux mieux parfois vivre séparés que de s'entre-déchirer sans arrêts. Il peut donc arriver que le divorce soit un moindre mal pour tout le monde.

Ensuite, quand une séparation est devenue un fait irréversible, il ne sert à rien que chacun reste malheureux dans son coin. Autant vivre heureux si possible, et pourquoi pas former un nouveau couple en vivant sous la bénédiction de Dieu.

Certes le divorce est une erreur, mais la bénédiction de Dieu n'est pas une récompense offerte à ceux qui n'auraient jamais fait d'erreur.

Les personnes divorcées et remariées sont toujours bienvenues dans l'Eglise protestante, et invitée à communier autant qu'elles le veulent, il n'y a pas de jugement.

On dit parfois que les protestants peuvent se remarier parce que le mariage n'est pas un sacrement pour eux. C'est faux. Certes, le mariage n'est pas un sacrement, mais ça ne veut pas dire que le geste est moins important. Ce n'est pas un sacrement uniquement parce que les Réformateurs ont considéré que la grâce du mariage n'étant pas universelle (il y a des célibataires), celui-ci ne pouvait être signe de la grâce universelle de Dieu. Mais le fait que ce soit un sacrement chez les catholiques n'impose pas son unicité. L'eucharistie, ou la pénitence sont deux sacrements et pourtant ils sont répétés.

Cependant, évidemment que le remariage suppose un sérieux, dans la compréhension de l'échec précédent et dans la volonté de repartir pour une union "pour toute la vie", et pas "jusqu'à ce que le divorce vous sépare"!

Pour les protestants, la bénédiction de mariage au temple est extrêmement importante et solennelle. Elle comporte des engagements fermes de vivre cette union dans la fidélité et pour toute la vie. Simplement le fait qu'on puisse faillir n'empêche pas que l'on puisse se réengager à bien faire encore pour toute sa vie.

D'ailleurs les protestants n'annulent jamais un mariage. Il s'agit toujours d'un "remariage". Ils considèrent qu'il n'y a aucun cas où on pourrait dire qu'un mariage en fait n'aurait pas eu lieu ou qu'on puisse l'oublier.

Cependant, évidemment que le remariage suppose un sérieux, dans la compréhension de l'échec précédent et dans la volonté de repartir pour une union "pour toute la vie", et pas "jusqu'à ce que le divorce vous sépare"!

Louis

Faire un don à la paroisse

Retrouvez-nous

carte56, avenue de la Grande-Armée 75017 Paris

Secrétaire générale : Charlotte Mariaux de Serres
Lundi/mardi/jeudi/vendredi 9h30-12h30
01 45 74 41 79 

Pasteurs :

Florence Blondon : 06 85 38 41 16
Louis Pernot : 06 88 88 04 44

Vous pouvez-nous écrire: