56 avenue de la Grande Armée, 75017 Paris

Comment vaincre la sensualité ou la chair ?

Paul dit que les désirs de la chair mènent à la mort, et invite à ne pas vivre selon la chair pour plaire à Dieu. Que faut-il faire alors?

Le  terme de "sensualité" n'appartient pas au vocabulaire biblique. Je pense que vous voulez parler ce qui serait de se laisser diriger par ses sens, ou par la jouissance. La Bible n'oppose pas le matériel au spirituel comme si l'un devait être ennemi de l'autre. Dieu est montré comme créateur du monde matériel et cette création est "bonne". Le corps avec ses sens, ses désirs et ses plaisirs n'est donc pas en soi mauvais ni de l'ordre du péché. C'est l'usage que l'on fait de ça qui peut êtr emauvais.  Il n'est donc pas question de "vaincre" la sensualité, mais de vivre en harmonie avec elle. Les sensations peuvent être des sources d'énergie importantes. Le tout est de les mettre au service de l'Esprit. Il ne s'agit donc pas d'opposer les deux ou de refuser tout plaisir sensuel, mais de mettre ces derniers au service de sa vocation.

Quant à la "chair". Le sens biblique n'est pas celui d'aujourd'hui. Pour la Bible, la "chair", ce n'est pas ce que nous entendrions aujourd'hui dans "les plaisirs de la chair", c'est-à-dire quelque chose ayant quelque rapport avec la sexualité. Mais "chair" dans la Bible désgne l'homme entier dans sa totalité psychosmatique. Ainsi dit-on "toute chair saura que l'Eternel est Dieu", c'est-à-dire "tout homme". Alors quand Jean dit: "la parole a été faite chair" (Jean 1:14), cela ne veut pas dire que la Parole éternelle de Dieu s'est enrobée de viande ou d'un corps sans âme, mais qu'elle s'est trouvée présente dans un homme réel et complet, Jésus né à Bethléem de Marie sa mère, un corps avec son intelligence, son âme créée, sa volonté et sa liberté.  Quand Paul oppose la "chair" et "l'esprit", il oppose ce qu'il peut y avoir en nous de vieilles programmations animales (pouvoir, possession, défense du territoire, jalousie, vengeance etc...) à la vocation surnaturelle qui nous est donnée dans l'Evangile de suivre une nouvelle programmaton "spirituelle" qui est le pardon, le partage, l'amour de l'ennemi, le don et la grâce. Cela n'est pas naturel et doit être acquis. Dans ce sens, oui on peut dire qu'il est bon de vaincre ces sentiments archaïques qui se trouvent encore présents en nous pour vivre "selon l'esprit", c'est-à-dire dans le sens de l'Evangile révélé par le Christ. Et cela avec tout notre être, qui comprend notre corps, nos sens, nos plaisirs, au service de l'amour du prochain.

Louis Pernot

Faire un don à la paroisse

Retrouvez-nous

carte56, avenue de la Grande-Armée 75017 Paris

Secrétaire générale : Charlotte Mariaux de Serres
Lundi/mardi/jeudi/vendredi 9h30-12h30
01 45 74 41 79 

Pasteurs :

Florence Blondon : 06 85 38 41 16
Louis Pernot : 06 88 88 04 44

Vous pouvez-nous écrire: