56 avenue de la Grande Armée, 75017 Paris

Peut-on lire la Bible sans être théologien?

On peut lire la Bible à tout niveau. Sans doute quand on n'a pas toutes les connaissances théologiques ou historiques on passe à côté de beaucoup de choses, mais ce n'est pas grave, ça laisse à découvrir pour plus tard. Quand on lit, on peut ne pas comprendre chaque verset ou chaque passage, chaque petit mot, et beaucoup de choses échappent, mais si on est persévérant, on trouve ici et là plein de merveilles. Tout n'est pas compliqué ou inaccessible, il y a beaucoup de passages ou de versets qui peuvent tout-à-fait être compréhensibles pour chacun et nourrir sa foi.

Il faut donc juste être patient et persévérant, et accepter, quand on lit la Bible, qu'on passe du temps parfois à lire des choses qui apparemment ne nous parlent pas beaucoup. Et rester vigilant pour remarquer et trouver les pépites cachées dans le texte. Et puis même ce qui ne semble ne pas parler, en fait, véhicule quand même la présence de Dieu, ce texte de la bible est tout ruisselant du Saint Esprit, et s’y frotter est faire ne sorte qu’il imbibe simplement notre vie petit-à-petit.

Après, on n'est pas obligé de commencer par le plus difficile, et il est préférable de commencer par les quatre évangiles, ou les psaumes. Les récits historiques de la Genèse et des livres qui suivent ont un intérêt pour l'histoire d'Israël et la culture générale, mais en tirer des enseignements est plus difficile. Quant aux prophètes, il s'y trouve des passages merveilleux, mais c'est très dilué, et il y a aussi beaucoup de passages plus arides.

Et puis quand on piétine dans sa propre lecture parce qu'on croit tout savoir sur certains textes trop connus, on peut se faire relancer et remettre en mouvement par la confrontation à d'autres lectures, c'est le rôle de la prédication du culte qui permet de raviver sa propre lecture, et de voir des aspects qu'on n'aurait peut-être pas trouvés tout seuls.

Mais la prédication est souvent un peu un excercice de virtuosité biblique. Et bien sûr, le pasteur trouve des choses que le paroissien moyen n'aurait pas pu trouver. Il ne faut pas que cela décourage. De même on peut avoir plaisir à aller écouter un grand pianiste en concert, mais aussi à ânonner soi-même une mélodie simple sur un clavier averc deux doigts...

Il en est de la Bible comme d'un voyage, on peut admirer un paysage en le traversant en TGV, on voit en gros que c'est joli et parfois un petit détail attire l'attention. Si on prend les petites routes, on en verra encore d'autres choses, si on va à vélo, on verra encore plus, si on est à pieds, encore plein de merveilles à découvrir qu'on n'avais pas vues, et même en s'arrêtant immobile à un lieu donné, on pourra observer encore des choses qu'on n'avait pas vues. Il en est de même donc pour la lecture de la Bible, on peut la faire à tout niveau... Et on n'a jamais fini de découvrir des merveilles, chaque verset, chaque mot, si on cherche recelle tout un message de vie... Mais l'ensemble aussi, et à chaque vitesse, à chaque niveau, la Bible livre des trésors

Louis Pernot
%MCEPASTEBIN%

Faire un don à la paroisse

Retrouvez-nous

carte56, avenue de la Grande-Armée 75017 Paris

Secrétaire générale : Charlotte Mariaux de Serres
Lundi/mardi/jeudi/vendredi 9h30-12h30
01 45 74 41 79 

Pasteurs :

Florence Blondon : 06 85 38 41 16
Louis Pernot : 06 88 88 04 44

Vous pouvez-nous écrire: