56 avenue de la Grande Armée, 75017 Paris

Pourquoi les juifs ne reconaissent-ils pas Jésus pour le Messie?

Jésus est en effet un point essentiel de séparation entre le judaïsme et le christianisme. Les  juifs n'ont jamais été contre l'idée que quelqu'un se présente comme étant le Messie attendu, Jésus pouvait donc être un candidat. Les chrétiens ont pensé qu'il pouvait bien l'être et les juifs non.

En fait tout dépend de ce que l'on attend du Messie qui doit venir. Il y a dans l'Ancien Testament deux types d'attentes messianiques, l'une est celle d'un Messie puissant qui rétablit matériellement le royaume d'Israël, et l'autre qui est un Messie doux et faible ayant plus une action intérieure dans le coeur des fidèles que politique.

L'argument principal donc du judaïsme pour ne pas croire en Jésus est qu'il est dit que quand le Messie viendra, il y aura la paix sur la terre. Or il y a encore des guerres, donc Jésus n'était pas le Messie.  Les chrétiens, eux pensent que Jésus apporte bien la paix, mais pas politiquement, dans le coeur des fidèles.

Alors on pourrait contester en disant que tous les chrétiens n'ont pas la paix en plénitude, même dans leur coeur. La réponse du christianisme est que Jésus inaugure les temps messianiques, mais qu'il ne pense pas que ce temps s'impose brutalement, il advient progressivement, comme l'indique toutes les paraboles agricoles du Christ montrant le Royaume de Dieu comme une graine plantée qui doit pousser pour parvenir à maturité.

Tout cela est évidemment très shématique et donne des grandes lignes, on ne saurait résumer la position juive, pas plus que la théologie chrétienne sur une si grande question en quelques lignes!

Louis  Pernot

Faire un don à la paroisse

Retrouvez-nous

carte56, avenue de la Grande-Armée 75017 Paris

Secrétaire générale : Charlotte Mariaux de Serres
Lundi/mardi/jeudi/vendredi 9h30-12h30
01 45 74 41 79 

Pasteurs :

Florence Blondon : 06 85 38 41 16
Louis Pernot : 06 88 88 04 44

Vous pouvez-nous écrire: