56 avenue de la Grande Armée, 75017 Paris

Si Dieu est tout-puissant, pourquoi tant de mal?

Est-ce que Dieu est tout-puissant, est-ce qu'il manipule tout? Je me suis souvent demande pourquoi Dieu rappelait auprès de lui des gens de 10, 15 ou 20 ans dans des accidents parfois horribles et pourquoi des gens vivaient 100 ans ou plus sans être vraiment croyant?

 

Cette question est l'une des plus difficile de la théologie, et il est difficile de prétendre la résoudre en quelques lignes.

En, gros, il y a deux types de solutions.

L'une voulant garder la toute-puissance de Dieu disant que nous sommes par rapport à Dieu comme de misérables vermisseaux incapables de comprendre les tenants et les aboutissants, il faut donc faire confiance à Dieu qui fait tout pour le mieux, même s'il nous semble parfois que ce n'est pas comme nous le voudrions. C'était la position de Calvin pourquoi tout ce qui arrive est la volonté de Dieu, or Dieu est bon, donc tout ce qui arrive est comme Dieu l'a voulu. Il faut donc y adhérer en disant "que ta volonté soit faite".

Cela peut sembler un peu naïf, parce qu'en fait c'est une manière de nier le mal! Mais "le mal n'est mal que s'il fait mal". Et donc ce qui fait mal, c'est de refuser, de se révolter contre ce qui nous arrive ou arrive dans le monde. Dès qu'on l'accepte avec humilité on cesse de se laisser détruire par lui.

Cela on peut le comprende aujourd'hui pour de petites épreuves qu'il faut bien accepter, mais on a du mal à l'envisager pour de grosses épreuves. Mais peut-être manquons nous de foi, Calvin a vu mourir sous ses yeux sa propre femme qu'il aimait, son enfant unique aussi, et il a su dire, "si c'est la volonté de Dieu, que la volonté de Dieu soit faite Amen".

L'autre solution, plus moderne, et qui retient mon suffrage est de dire que si Dieu est tout-puissant pour sauver qui il veut, il n'a pas forcément la toute-puissance d'action matérielle dans le monde, et qu'il y a donc beaucoup de choses qui se passent contre la volonté de Dieu. Le mal devient alors précisément ce qui n'est pas dans le sens de la volonté de Dieu. Cette théologie permet à mon avis de responsabiliser l'homme comme coopérateur indispensable à l'accomplissement de la volonté de Dieu.

Cela dit, cette non toute-puissance ne veut pas dire que Dieu est "impuissant", il peut beaucoup, mais pas tout tout-de-suite, je crois qu'il peut faire beaucoup, énormément, mais qu'il lui faut du temps pour certaines choses, et aussi notre collaboration... En tout cas il peut infiniment dans nos coeurs et dans nos vies.

Quant à la mort de gens jeunes, je ne crois pas que ce soit Dieu qui "rappelle à lui" ceux qui meurent. Dieu ne veut jamais la mort de personne, et les gens meurent parce qu'ils meurent, avec des causes extérieures à la volonté propre de dieu. Dieu ne provoque pas les accidents, les maladies etc... Il est juste une source de bien, de consolation, d'inspiration, de force, d'amour et de vie qui nous est mise à notre disposition, pour nous personnellement si nous le voulons et pour inspirer notre action dans le monde.

Et enfin, être croyant n'a jamais donné aucun avantage matériel l'exemple des croyants, Jésus-Christ étant précisément mort à 33 ans sans le sou sans famille et et abandonné de tous... Mais justement, la bonne nouvelle de l'Evangile est que la vie et le bonheur ne sont pas à trouver dans ces choses matérielles.

Louis Pernot

Faire un don à la paroisse

Retrouvez-nous

carte56, avenue de la Grande-Armée 75017 Paris

Secrétaire générale : Charlotte Mariaux de Serres
Lundi/mardi/jeudi/vendredi 9h30-12h30
01 45 74 41 79 

Pasteurs :

Florence Blondon : 06 85 38 41 16
Louis Pernot : 06 88 88 04 44

Vous pouvez-nous écrire: