56 avenue de la Grande Armée, 75017 Paris

Dieu existe-t-il ?

Si Dieu existe, ce n'est certainement pas comme un objet dont ou pourrait dire qu'il existe ou n'existe pas. Parce que par définition, Dieu n'est pas de l'ordre du matériel, il est au delà du physique.

En fait tout dépend de ce que l'on entend par "Dieu". Si c'est un vieillard sur un nuage avec une grande barbe, alors sûrement non. Si c'est l'idée qu'i ly a quelqu'un qui du haut du ciel nous juge pour nous envoyer en enfer ou au paradis, alors je ne crois pas. Ou encore une sorte de puissance magique qui pourrait empêcher les guerres et les catastrophes naturelles et intervenir n'importe comment dans le monde, je ne crois pas non plus.

Il y a plusieurs manières de voir Dieu. Ce peut être un idéal. En ce sens tout le monde croit en quelque chose, a des convictions, des valeurs dans lesquelles ils croit. On peut très bien les appeler Dieu pour celui qui n'est pas allergique à ce mot. Ainsi Jean dit-il: "Dieu est amour". On peut inverser la proposition: "moi je crois dans l'amour, je crois que c'est la chose la plus importante et qui peut sauver le monde, et cet amour idéal, moi je l'appelle Dieu". S'intéresser à Dieu peut -être ainsi de réfléchir sur ses valeurs. Et est chrétien celui qui adhère au Dieu de Jésus Christ, c'est-à-dire qui croit dans l'amour, le pardon, la paix, la gratuité et le service.

Après, la question, ce serait de savoir si ce Dieu est juste un idéal philosophique ou moral, ou serait ou non comme une puissance agissante dans le monde matériel. Là encore beaucoup de nuances possibles... Entre un Dieu extérieur au monde qui pourrait agir dans le monde avec plus ou moins de limitations... et un Dieu vu comme la tendance à la complexification de l'Univers à un dynamisme créateur poussant à l'évolution, mais agissant lentement, il y a beaucoup de façons de croire.

Et enfin, il y a la réalitié objective du sentiment religieux qui est répandu dans toute l'humanité, mais que tous ne ressentent pas. Sentiment de quelque chose de grand qui nous dépasse, d'un amour inconditionnel, d'une merveille, de la transcendance, de l'absolu... Ce sentiment est fort et peut-être bienfaisant. Ceux qui l'expérimentent manquent de mots... mais trouvent que ce qui en est le plus proche dans les autres expériences humaines est le sentiment d'amour. Alors pour mettre des mots sur un sentiment mystérieux, on en parle comme d'une relation avec quelqu'un qu'on appelle Dieu et qui nous aime. C'est un langage anthropomorphique et symbolique qui parle plus de l'expérience de Dieu que de Dieu lui-même.

Donc oui, Dieu "est". Reste à préciser ce que l'on met dans le mot "Dieu". Pour moi, ce n'est que du bon !

Louis Pernot

Faire un don à la paroisse

Retrouvez-nous

carte56, avenue de la Grande-Armée 75017 Paris

Secrétaire générale : Charlotte Mariaux de Serres
Lundi/mardi/jeudi/vendredi 9h30-12h30
01 45 74 41 79 

Pasteurs :

Florence Blondon : 06 85 38 41 16
Louis Pernot : 06 88 88 04 44

Vous pouvez-nous écrire: