56 avenue de la Grande Armée, 75017 Paris

Archives-Reflexions

Et le Christ, que va-t-il nous offrir pour Noël ?

 

On nous dit qu'en Jésus Dieu nous donne tout. Est-ce bien vrai ?

Les récits bibliques du temps de Noël nous comblent d'exemples de personnes qui attendaient le messie et à qui le Christ va se révéler. On peut s'en réjouir, et espérer trouver ainsi la manière avec laquelle Christ peut venir dans notre vie, et ce que nous devrions attendre.

Mais la question est complexe car on voit que le Christ va se manifester de manière très différente aux uns et aux autres.

Les Mages, astrologues, attendaient une étoile, et c'est dans le cadre de leur pratique qu'ils vont rencontrer le Christ. Les bergers attendaient le Messie comme fils de David, et Jésus leur sera donné avec des phénomènes extraordinaires, d'anges qui jouent de la trompette et de voix célestes. Siméon attendait une gloire pour le peuple et c'est ainsi qu'il le percevra.

Christ apparait de manière différente à chacun.

Donc ce qui est curieux, c'est que le Christ va apparaître de manière différente à chacun, et chaque fois en restant dans le cadre de sa propre attente, en respectant sa foi. "Il y a beaucoup de demeures dans la maison du père"... et pas une seule manière d'attendre le Christ, ou d'attendre quelque chose de lui dans sa vie. Chacun a une attente, une espérance qui lui appartient, et il n'y a pas à se calquer de force sur l'attente, sur la foi, ou sur la pratique d'un autre.

Ce qu'ont en commun tous ceux à qui le Christ s'est révélé dans ces Evangiles de l'Enfance, c'est qu'ils attendaient quelque chose. C'est là l'essentiel : plus que la croyance de base, il faut avoir une dynamique dans sa vie, une espérance, une quête. Ainsi l'astrologie des mages, bien que formellement condamnée par la Bible, n'est pas là diabolisée, elle leur aura au moins permis d'être en quête, en recherche, et de se mettre en marche. Ainsi les Béatitudes diront : "heureux ceux qui ont faim... heureux ceux qui sont pauvres...". Luc ne précise pas ce qui les comblera, peut-être parce que ce qui compte, c'est d'avoir faim et soif de quelque chose, d'avoir une attente, d'être en recherche, en marche. Là est le moteur essentiel de l'existence.

Ensuite l'autre qualité de tous ces personnages bibliques, c'est leur non dogmatisme. Certes, ils viennent avec des fois et des espérances différentes, mais ils seront tous montrés comme étant ouverts à autre chose, comme étant en dialogue avec les autres. Ils ne s'enferment pas dans leur attente pour ne pouvoir trouver rien d'autre que ce qu'ils attendent exactement, ils sont en recherche et sont prêts à se laisser contrarier et réorienter.

Jésus n'est pas toujours le cadeau que l'on attendait.

La naissance de Jésus va répondre à leurs demandes, mais toujours de manière décalée. Or, ils auraient tous pu être déçus. Les Mages suivent une étoile qui disparait, ils viennent adorer "le roi des juifs" et se retrouvent devant une étable. Les bergers attendaient un Messie glorieux, et voient un petit enfant, ils auraient pu passer à côté. Mais eux, ouverts et généreux s'adaptent, acceptent et se rendent disponibles à cette épiphanie pour le moins inattendue.

Certains juifs, au contraire, ne sauront pas s'adapter, et condamneront Jésus parce qu'il ne correspondait pas à ce qu'ils attendaient. Le dogmatisme peut tuer l'espérance.

La bonne attente, c'est celle qui sait s'ouvrir à l'inattendu, qui sait s'adapter et reconnaître la main de Dieu dans les endroits les plus inattendus. Toujours Dieu nous répond, jamais il ne nous laisse abandonnés, mais il répond rarement comme nous le voudrions, ou comme nous l'imaginions. Nous risquons alors de passer à côté des cadeaux de la vie en étant incapables de les reconnaîtres, alors que la vie est là et le don de Dieu est à la portée de notre main, il nous suffit de le reconnaître.

Un christianisme ouvert

Cela doit nous inciter à militer pour un christianisme non formaté : Christ peut se manifester de beaucoup de manières différentes, suivant la personnalité de chacun, et même dans des voies apparemment condamnables. Mais toute attente peut être évangélisée. Ainsi Christ peut-il se révéler comme ultime rationalité au rationnel, source infinie d'esprit au charismatique, ou de paix à l'angoissé, à un amour infini à celui qui se sent mal-aimé, comme celui qui accomplit la justice à celui qui en a besoin.

Il faut donc attendre.... et être prêts à tout, parce que Dieu viendra au moment où on ne l'attend pas, et déguisé comme nous ne l'imaginons pas. Il donnera... mais pas comme le monde donne, et ce qu'il donne, c'est la vie, la paix, l'amour et l'éternité.

 

Louis Pernot

Faire un don à la paroisse

Retrouvez-nous

carte56, avenue de la Grande-Armée 75017 Paris

Secrétaire générale : Charlotte Mariaux de Serres
Lundi/mardi/jeudi/vendredi 9h30-12h30
01 45 74 41 79 

Pasteurs :

Florence Blondon : 06 85 38 41 16
Louis Pernot : 06 88 88 04 44

Vous pouvez-nous écrire: etoile@etoile.pro