56 avenue de la Grande Armée, 75017 Paris

Archives-Reflexions

Mes yeux ont vu ton salut

 

Noël est la fête d'un enfant, Jésus, et de tous les enfants, et de l'enfant qui est en nous en ce que nous sommes toujours appelés à grandir. Pourtant, d'après Luc, ce sont deux personnes âgées qui l'accueillent plus particulièrement: Siméon et Anne. (Luc 2) Siméon était à la fin de sa vie, et Anne avait près de 100 ans: mariée 84 ans plus tôt, et veuve depuis 77 ans !

Ces deux personnages nous montrent l'importance et la place que peuvent avoir les plus anciens, en particulier par leur rôle fondamental de témoigner des valeurs essentielles.

Dans ce récit, Siméon, Anne, Marie et Joseph, tous, à leur façon, cherchent à vivre le temps présent en étant fidèles à ce que les générations précédentes leur ont transmis.

Siméon est dit être juste et pieux, il faisait donc tout son possible pour respecter la loi. Il est dit aussi qu'il attendait la consolation d'Israël promise par les prophètes. Il résume la fidélité à la Bible telle que Siméon l'a reçue des générations qui l'ont précédé.

Les parents de Jésus aussi sont montrés dans cette fidélité à la Bible, le texte nous le dit à 4 reprises.

Et puis, Anne, l'aïeule, ne quittait pratiquement plus le temple et prenait part jour et nuit au culte par des jeûnes et des prières. Elle aussi, à sa façon, cherchait à être fidèle au Dieu de ses pères.

Nous n'aurions pas la foi en Christ si nous ne l'avions pas reçu des générations précédentes, d'hommes et de femmes qui ont témoigné avoir eux-mêmes « vu le salut de Dieu en Christ ».

La foi nous vient des générations qui nous ont précédés dans cette foi:

1. de ceux qui ont écrit la Bible, témoignant de ce qu'ils ont eux-mêmes reçu de Dieu,

2. de nos parents, d'un de nos grands parents, ou d'un collègue, un ami, un frère, peut-être.
 

Siméon

Siméon a vu le salut, et il bénit Dieu : Maintenant, Seigneur, tu délivres ton serviteur dans la paix, selon ta parole, car mes yeux ont vu ton salut, salut que tu as préparé devant tous les peuples, lumière pour éclairer les nations, et gloire d'Israël, ton peuple... Puis Siméon bénit la famille de Jésus.

Siméon bénit Dieu, il glorifie Israël, et il bénit la famille de Jésus. Voilà pour nous aussi un beau programme: bénir Dieu, être reconnaissants pour les témoins de la Bible et ceux qui nous ont précédés, et finalement bénir ceux qui nous sont confiés sur cette terre.

Peut-être aussi qu'une qualité essentielle de Siméon est qu'il attendait quelque chose de formidable qui vient de Dieu. Même âgé, il était jeune de son espérance.

Siméon se sent joyeux, il se sent délivré et en paix. Il avait entendu parler du salut promis par Dieu, il l'avait lu dans la Bible. Mais maintenant c'est autre chose, il a vu le salut de Dieu, il l'a vu petit, mais il l'a vu lui-même. Et il sent que ce salut n'est pas que pour lui, ni même pour son peuple seulement, mais pour l'humanité entière, sans distinction.

Ce salut, c'est une lumière qui s'est allumée pour éclairer nos pas, une porte qui s'ouvre pour nous libérer, une bonne nouvelle qui nous donne d'aller en paix.

Oui, le salut de Dieu est quelque chose que l'on peut voir, même si nous ne le voyons pas en plénitude, mais en ébauche. Nous l'avons vu, et nous sommes impatients qu'il grandisse encore, pour nous et pour le monde entier.
 

Anne

Le témoignage de la prophétesse Anne est plus mystérieux.

Nous savons qu'elle s'appelle Anne, et qu'elle est fille de Phanuel, de la tribu d'Aser.

Or « Anne » signifie « l'amour de Dieu », « la grâce », elle est fille de Phanuel ce qui signifie : « le visage de Dieu », comme dans cette célèbre bénédiction : l'Éternel tourne son visage vers toi et te donne la paix Nb 6:26), et elle est aussi de la tribu d'Aser ce qui signifie « le bonheur ».

En trois mots, l'Évangile du Christ est résumé :

Nous sommes faits pour incarner l'amour, pour vivre de l'amour de Dieu qui nous donne la vie, comme elle s'appelle Anne « la grâce ».

Nous sommes fils ou filles de « la face de Dieu », de ce Dieu qui s'approche de nous et nous montre son vrai visage en Christ. Et son regard nous donne la paix plutôt que la crainte, l'espérance plutôt que la résignation.

Nous sommes de la famille du bonheur que Dieu nous donne, bonheur de vivre avec lui et avec nos frères et soeurs dans l'amour et dans la paix.

Grâce à elle, grâce à quelques fidèles témoins, nous recevons aujourd'hui ce témoignage de la grâce de Dieu, il nous est donné de voir son visage en Christ.

Il est la véritable lumière qui éclaire tout homme,
et celui qui le reçoit a le pouvoir
de devenir enfant de Dieu,
enfant de l'amour de Dieu,
de sa paix et du bonheur qu'il nous donne.

(Jean 1:12 & Luc 2:36)

Marc et Louis Pernot

Faire un don à la paroisse

Retrouvez-nous

carte56, avenue de la Grande-Armée 75017 Paris

Secrétaire générale : Charlotte Mariaux de Serres
Lundi/mardi/jeudi/vendredi 9h30-12h30
01 45 74 41 79 

Pasteurs :

Florence Blondon : 06 85 38 41 16
Louis Pernot : 06 88 88 04 44

Vous pouvez-nous écrire: etoile@etoile.pro