56 avenue de la Grande Armée, 75017 Paris

Ecouter la version audio
Voir la Video complète


Quelle étoile brille à Bethléem ?

Prédication prononcée le 13 décembre  2020, au temple de l'Étoile à Paris,
par les pasteurs Florence Blondon et Louis Pernot (Culte pour les enfants)

 

FB.
Choisir de parler de l’étoile de Bethléem pour un culte de Noël quoi de plus naturel au temple de l’Étoile, où, bien-sûr nous aimons particulièrement les étoiles.

Nous avons envoyé à chaque enfant (que nous connaissions, pardon à ceux que nous aurions pu oublier). un petit cadeau par la poste pour lui dire qu’on pensait à lui, avec dans l’enveloppe une petite étoile.

Si nous sommes heureux du nom de notre temple, c’est aussi parce que l’étoile a une place particulière dans la Bible. On trouve les étoiles tout au début de la Bible, dans la première page, le quatrième jour de création du monde : 16Dieu fit les deux grands astres, le grand pour dominer sur le jour, et le petit pour dominer sur la nuit ; il fit aussi les étoiles.17Dieu les plaça dans l'étendue céleste, pour éclairer la terre,18pour dominer sur le jour et sur la nuit, et pour séparer la lumière d'avec les ténèbres. Dieu vit que cela était bon.19Il y eut un soir et il y eut un matin : ce fut un quatrième jour. (Gen. 1)

Et l’étoile est encore présente tout à la fin de livre de la Bible, dans le livre de l’Apocalypse : 16Moi, Jésus, j'ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Églises. Je suis le rejeton et la postérité de David, l'étoile brillante du matin. (Apoc. 22)

Nous vous proposons donc de faire comme les mages, et de suivre quelques étoiles.

LP
Dieu d’abord n’est pas sans rapport avec les étoiles. Certes il les a créées dans la Genèse. Mais Parmi les nombreux noms de Dieu il en est un, un peu mystérieux : « Iaweh Sabbaoth » ce qui est traduit dans nos Bibles par « l’Eternel des armées ». En fait cela n’a rien à voir avec les armées qui font la guerre ou les soldats. « Sabbaoth » en hébreu ça désigne « les armées célestes » c’est-à-dire les étoiles. On imaginait en effet Dieu dans le Ciel et on voyait toutes les petites étoiles dans le ciel étaient comme tout plein de petits points de lumière entourant Dieu.

Le Dieu sabbaoth, donc c’est le Dieu des étoiles, même si ça n’apparaît pas clairement à ceux qui ne lisent la Bible en traduction. Dieu est le Dieu de l’Univers, parce qu’il est partout, il est une puissance dans le monde qui pousse le monde à être, qui pousse au bien et vers la vie. Une énergie, un amour, un dynamisme. Et Dieu brille dans une infinité d’étoiles, même dans la plus étoile, il est là. Dieu est partout à l’œuvre, en toute chose, enchacun... Et cette petite étoile où Dieu brille, c’est vous, c’est moi. Nous sommes tous l’armée céleste de Dieu, ses serviteurs, nous combattons dans ce monde pour le bien, pour la fraternité, pour la paix...

Pourtant, ce Dieu, il ne peut pas faire tout et n’importe quoi quand même. Il ne peut pas empêcher les épidémies ou les gens de mourir, mais il peut être une puissance de vie offerte à tous, une source de joie, d’énergie, de patience, de confiance, d’espérance. Et même dans la nuit la plus noire, il peut apporter de la lumière, un peu de lumière parfois seulement, mais c’est déjà ça. On a de la lumière...

FB
Cette étoile, on la trouve dans les débuts. Au début du Nouveau Testament aussi tiens ! Dans l’Évangile de Matthieu, on a les rois mages, (en fait simplement des mages). Ils voient une étoile, ils se réjouissent, et partent pour voir Jésus qui vient de naître.

On dit souvent que les Mages suivent l’étoile pour arriver à Jésus. Mais, cette étoile-là, n’est pas si bien que ça. En fait, les mages étaient astrologues, ils adoraient les étoiles comme des dieux. Ils croyaient que les étoiles décidaient du sort des humains. Et, la Bible nous dit que tout cela est faux. Les étoiles sont des étoiles, point ! Des objets dans le ciel, c’est tout, comme nous le rappelle le récit de Genèse 1 des créatures et non le créateur. Il ne faut donc pas trop survaloriser les étoiles.

D’ailleurs l’étoile ne mène absolument pas les mages à Jésus, elle les perd totalement. Ils arrivent à Jérusalem qui n’est pas la bonne ville ! Jésus naît à Bethléem, ce n’est pas du tout pareil ! Les mages doivent se tourner vers le roi, vers les prêtres. Ces derniers savent, et ce sont eux qui leur indiquent l’endroit.

Et il est dit que quand ils trouvent Jésus, « l’étoile s’arrêta ». Ca veut dire que dès qu’ils ont Jésus, ils n’ont plus besoin d’étoile. Ils sont libérés de l’étoile et de l’astrologie. Et ils rentrent chez eux par un autre chemin. Ils sont différents et libérés de ces étoiles mauvaises.
Mais, certes, l’étoile ne sembla pas bien utile, pourtant il est dit qu’à sa vue ils éprouvent une grande joie. Pourquoi ?

LP
L’étoile des mages n’était pas très bonne. Et les mages avaient tort, ils avaient une religion plein d’erreurs en adorant n’importe quoi. Mais c’est quand même grâce à l’étoile qu’ils se sont mis en route. Et c’est peut-être ça l’essentiel. Peu importe qu’on se trompe en religion tant que ça nous met en route, en chemin pour découvrir des choses nouvelles...

Ils pressentent qu’il y a quelque part quelque chose de grand et lumineux, ils ne savent pas encore très bien quoi, mais ils cherchent... Ca c’est très bien. Même si vous ne savez pas très bien qui est Dieu ou qui est Jésus, continuez à chercher, à avancer, à quêter.

Et même si vous vous trompez dans votre lecture de la Bible, même si votre théologie est mauvaise, même si vous ne croyez pas bien comme il faut en Dieu, tant que vous cherchez, questionnez, cheminez, alors c’est super.

FB
Mais il y a quand même dans la Bible des passages très féroces contre les étoiles. Comme dans le prophète Amos (5 :26) : Emportez donc Sikkouth, votre roi, et Kiyoun, vos idoles, l’étoile de votre dieu que vous vous êtes fabriqué !

Là, Amos critique tous ces gens qui avaient du mal à adorer un Dieu auquel ils ne comprenaient pas grand-chose et qui du coup préféraient croire dans quelque chose de bien concret. Il est difficile de croire dans un Dieu qu’on ne voit pas, dont on n’a pas d’image. Alors ils se faisaient des représentations de Dieu, entre autre sous forme d’une étoile.

Amos s’oppose à toute représentation de Dieu. Et surtout aux faux cultes qui nous détournent de la parole que Dieu nous adresse. Les étoiles représentent le matériel, les idoles que nous faisons parce qu’il est difficile d’atteindre Dieu. Pourtant le chemin de la justice et d’amour que nous montre Dieu et que le prophète Amos n’a de cesse de rappeler est celui sur lequel nous pouvons rencontrer notre prochain et certainement Dieu aussi. Car, la Bible nous dit que Dieu est justice et amour. La seule chose vitale, c’est l’amour. Et quelle que soit la situation, on peut toujours trouver quelqu’un à aimer et savoir que l’on est aimé, au moins par Dieu !

LP
Mais moi j’aime bien l’image de l’étoile : et dans l’Apocalypse, il est dit que Jésus est « l’étoile brillante du matin ». (Apoc. 22 :16). C’est là une image extrêmement positive !

L’Etoile qui brille dans la nuit, c’est formidable : même quand tout est noir, il y a un petit point lumineux. Ca nous prouve que le noir n’est pas tout, et que la lumière existe. Et donc que le ténèbre n’est pas toute-puissante. Et la foi, c’est de choisir de croire dans cette lumière, même si elle est petite, et de mettre sa joie en elle en disant : c’est ça qui compte, c’et ç à quoi je veux me raccrocher.

Et notre foi, elle peut être comme une toute petite étoile qui brille et parfois s’évanouit dans la nuit, mais ce n’est pas rien, cela inique qu’il y a du Dieu quelque part...

Et puis cette étoile brillante du matin, c’est l’étoile du berger, en fait Vénus, étoile très brillante qui se lève juste avant le Soleil. Donc les bergers l’aimaient bien, parce qu’ils veillaient sur les moutons la nuit, et quand ils voyaient cette étoile ils savaient que le jour était proche. Cette étoile brillante du matin, c’est le peu de lumière qui nous indique qu’une grande lumière va venir bientôt. Comme Jésus qui naît, petit Jésus dans sa crêche, petit bébé pas très puissant, mais appelé à grandir, et à devenir un grand Jésus fort, capable de tant de grandes choses dans votre vie. Notre foi aussi peut être toute petite, et si on s’y attache, elle peut nous mener à une grande lumière.

FB
Oui, mais pour nous, aujourd’hui, en ville, il est difficile de voir les étoiles, il y a trop de pollution lumineuse, de constructions qui nous cachent ce ciel. Et si notre étoile à nous, c’était le temple de l’Etoile non ?

LP
Ah oui, mais pourquoi notre église s’appelle l’Etoile ? Parce qu’elle est près de la place de l’Etoile, c’est tout non ? Comme l’église du Marais est dans le Marais ou celle du Luxembourg près du Luxembourg. Et même certains disent que puisqu’officiellement (depuis 1970) la place de l’Etoile ne s’appelle plus ainsi, mais a été rebaptisée « place Charles de Gaulle ». On devrait rebaptiser notre église, l’église Charles de Gaulle !

FB
Oui, mais non en fait, bien sûr. Nous on aime bien l’étoile.

Parce que l’étoile, c’est signe de lumière. C’est l’espérance, c’est la bonne nouvelle de Jésus qui vient briller dans la nuit d’un monde plein de méchanceté et de violence. Et c’est ce que nous voulons que soit notre communauté où l’on partage l’évangile du Christ

Et puis l’étoile, c’est aussi l’étoile polaire, l’étoile qui indique le nord. C’est l’étoile que regardent les voyageurs pour ne pas se perdre dans le désert. Notre église de l’Etoile, c’est l’étoile qui nous indique la bonne direction, le sens de la lumière et de la vie parce qu’elle annonce le Christ.

Et là nous sommes tous réunis sous la bonne étoile. Des étoiles d’ailleurs nous en avons plein partout sur le plafond de notre chœur, et on les aime bien aussi. Et quand on les regarde, nous sommes remplis de joie comme les mages. Et nous aussi dans notre monde parfois trop sombre nous pouvons briller comme les étoiles. Même si notre lumière est ténue, tous ensemble nous pouvons devenir la voie lactée et éclairer la terre entière.

Gardez bien toutes ces étoiles brillantes dans votre cœur, transformez-vous en étoile... et bon Noël à tous.

Florence Blondon et Louis Pernot

Retour à la liste des prédications

Quel pain quotidien pouvons nous attendre de Dieu?

Faire un don à la paroisse

Retrouvez-nous

carte56, avenue de la Grande-Armée 75017 Paris

Secrétaire générale : Charlotte Mariaux de Serres
Lundi/mardi/jeudi/vendredi 9h30-12h30
01 45 74 41 79 

Pasteurs :

Florence Blondon : 06 85 38 41 16
Louis Pernot : 06 88 88 04 44

Vous pouvez-nous écrire: etoile@etoile.pro