56 avenue de la Grande Armée, 75017 Paris

L'Exode

Leçon pour Ecole Biblique (enfants de 8 à 12 ans)

Ce dessous, de simples notes pédagogiques, sans autre prétention que de donner des pistes de lecture pour les adultes voulant initier des enfants à la lecture des textes cités.

La naissance de Moïse

[Éventuellement rappeler l’histoire précédant Moïse : Abraham qui a un fils : Isaac, lui-même en a deux : Jacob et Ésaü qui se disputaient. Jacob aura 12 enfants formant (à peu près) les 12 tribus d’Israël. L’avant dernier et chouchou était Joseph. Par jalousie ses frères veulent se débarrasser de lui en le jetant dans une citerne, finalement par diverses péripéties il se retrouve premier ministre du pharaon. Pendant ce temps ses frères meurent de faim par une famine, ils vont en Égypte et Joseph finit par ses faire reconnaître. Toute la famille va alors rester en Égypte pour longtemps (on dit 400 ans). On les appelle « Israélites » (fils d’Israël qui est le surnom de Jacob), ou les Hébreux.]

Au départ les Israélites sont donc bien traités en Egypte, mais petit-à-petit, la situation se dégrade, il y a de la jalousie de la part des Égyptiens et ils deviennent exploités comme des esclaves.

Lire: Exode 1:6-10, 13-24: la situation des hébreux
Ou version longue: Exode 1:6-22

Le pharaon durcit ses vexations et décide de faire tuer tous les bébés garçons.

Mere-Moise

La mère de Moïse surveille son enfant cachée derrière les joncs

Lire: Exode 2:1-10: la naissance de Moïse

(Rappel : Lévi, c’est une tribu d’Israël, elle a été chargée des cultes : les lévites, ce sont donc les prêtres.)

On peut admirer l’astuce et la prévoyance de la mère de Moïse qui met un stratagème très malin en œuvre.

On voit que par rapport à la violence et la méchanceté, ce qui marche le mieux, ce n’est pas forcément de lutter activement, mais l’intelligence et la ruse.

Il y a là un grand renversement : l’enfant qui devait être tué devient un prince d’Égypte. Finalement un peu comme l’histoire de Joseph, mais là Dieu ne fait pas tout.

L’histoire de Joseph montre en effet que le mal qui nous est fait, Dieu peut le transformer en bien (C’est ce qu’il dit à ses frères : « le mal que vous m’aviez fait, Dieu l’a transformé en bien »). Ici, on voit que ça ne se fait pas forcément tout seul, la foi ne dispense pas de réfléchir, d’agir avec intelligence. Dieu veut changer le mal en bien, mais il a besoin de nous pour participer à son œuvre.

Voir la vidéo

Retour à la page: Catéchismes et Ecoles Bibliques

Faire un don à la paroisse

Retrouvez-nous

carte56, avenue de la Grande-Armée 75017 Paris

Secrétaire générale : Charlotte Mariaux de Serres
Lundi/mardi/jeudi/vendredi 9h30-12h30
01 45 74 41 79 

Pasteurs :

Florence Blondon : 06 85 38 41 16
Louis Pernot : 06 88 88 04 44

Vous pouvez-nous écrire: