56, avenue de la Grande-Armée, 75017 Paris

Josué

Leçon pour Ecole Biblique (enfants de 8 à 12 ans)

Ce dessous, de simples notes pédagogiques, sans autre prétention que de donner des pistes de lecture pour les adultes voulant initier des enfants à la lecture des textes cités.

Josué succeseur de Moïse

Résumé :
Les juifs ont quitté l'Egypte parce qu'ils y étaient asservis après y être restés 400 ans. En traversant le désert sous la direction de Moïse, ils ont eu le don de la Loi et rencontré des difficultés : famines, désobéissance.

Après 40 ans d'errance, ils arrivent enfin face à la Terre promise. Moïse monte sur le Mont Nébo, voit le fleuve du Jourdain, et une terre verdoyante en face, de l’autre côté du fleuve, qui est la Terre Promise, mais Dieu lui avait dit qu’il n’entrerait pas lui-même dans la Terre promise (Pays de Canaan) à cause d’un manque de confiance qu’il avait eu à un moment, et c’est là qu’il meurt à 120 ans.

Lire: Deutéronome 34:1-5 : La mort de Moïse

Moïse savait qu’il n’entrerait pas dans la Terre Promise, mais il a quand même guidé le peuple. Il a fait sa mission d’une façon désintéressée, pour les autres, c’est très bien.

 

Decalogue

Moïse voit la Terre Promise depuis le mont Nébo

Josué qui était l’adjoint de Moïse est nommé pour lui succéder (Moïse avait imposé les mains sur lui). Il a la tâche de faire entrer le peuple dans la Terre Promise.

Lire: Josué 1:1-3

« Josué », c’est le même nom en hébreu que « Jésus » (« Ioshouah ») mais on les prononces différemment pour ne pas les mélanger. Jésus aussi nous fait entrer dans la Terre promise d’une certaine manière. Parce que la Terre Promise, ce n’est pas forcément un lieu géographique, mais une situation où on est bien, avec la paix dans son cœur, la tranquillité, la confiance. La Bible dit que la Terre Promise est le lieu « où coulent le lait et le miel ». C’est-à-dire plein de douceur. C’est le lieu de l’accomplissement des promesses de Dieu, pas matériellement bien sûr, mais c’est une image importante. Nous sommes en marche avec Dieu vers le bonheur, la paix, la grâce etc.

Et comme Josué devra traverser le Jourdain pour y arriver, Jésus aussi (il sera plongé dans l’eau du Jourdain par Jean-Baptiste lors de son baptême par immersion avant de commencer son ministère), et nous devons le suivre pour y arriver aussi (c’est un des sens de notre baptême).

Lire: Josué 3 : 1,12-17 : la traversée du Jourdain

« Sacrificateurs » : c’étaient les prêtres, parce qu’à l’époque, leur façon de faire le culte à Dieu était en partie de faire des sacrifices d’animaux offerts à Dieu. Aujourd’hui, bien sûr on ne fait plus ça. Les prêtres étaient responsables du culte, ils devaient aider les gens à se mettre en relation avec Dieu, et de rappeler sa présence.

« L’Arche de l’Eternel » ou « l’Arche d’alliance » : était un coffre de bois d'acacia doré contenant les tables de la Loi, il symbolisait la présence de Dieu pour le peuple qui l’emmenait toujours avec lui. Pour eux, ce qui symbolisait le mieux la présence de Dieu, c’était ce qu’il avait dit, sa parole. Pour nous protestants aussi, c’est pourquoi nous mettons la Bible ouverte sur la table de communion dans le chœur du temple. Quand le peuple s’installait pour la nuit, il mettait l’Arche dans une tente appelée « tente de la rencontre », ou « tabernacle ».

Pour entrer dans Terre Promise, le peuple doit traverser le Jourdain. Ce n’était pas facile, le Jourdain est un très grand fleuve. Cette traversée d’eau ressemble à celle de la Mer Rouge, et a la même signification : parfois il y a des obstacles devant nous qui nous semblent infranchissables, mais avec l’aide de Dieu, on peut y arriver, il faut avoir confiance. Et même s’il faut se mouiller un peu les pieds, il faut se jeter à l’eau, y aller.
Le Jourdain représente tous les obstacles qui peuvent se trouver devant nous, il y en a toujours, mais confiance : aucun obstacle, aucune épreuve de notre vie ne peut nous empêcher d’entrer dans la Terre Promise, c’est-à-dire de bénéficier des dons de Dieu et de trouver dans sa présence la paix et le bonheur.

Dieu va aider le peuple à traverser le Jourdain, mais avec une méthode un peu différente que pour la mer Rouge. Pour la mer Rouge, Dieu avait tout fait, Moïse avait frappé la mer qui s’était écartée. Ici, c’est plus compliqué, ça ne se fait pas tout seul, le peuple doit participer. C’est que le peuple en 40 ans a gagné en maturité. Sortant d’Egypte, il était un peu comme un petit enfant, on ne lui demande pas grand-chose, et on fait tout pour lui. Là il arrive à une foi adulte, il doit y mettre du sien et participer activement. Dieu ne fait pas tout pour nous sans que nous ne fassions rien.
Cet obstacle du Jourdain à traverser nous dit que pour bénéficier des belles et grandes choses que Dieu peut nous donner (paix, bonheur…), il faut se donner un peu de mal, cela n’est pas offert tout cuit. Il faut travailler sa foi, lire la Bible, aller à l’Ecole Biblique etc. Ce n’est pas toujours facile, mais cela vaut la peine.

La méthode ici : c’est de mettre en avant les prêtres (sacrificateurs) avec l’Arche. Les prêtres, représentent la relation à Dieu, la prière, et l’Arche représente la parole de Dieu (puisqu’il y avait dedans les tables de la Loi), ou sa présence. Il faut avancer en mettant ça en avant dans notre vie : avec l’aide de la présence de Dieu, de la prière et de la Bible, on peut faire des choses extraordinaires.

Quant au miracle matériel, on ne sait s’il faut y croire, mais c’est une image bien sûr.

Traversee-Jourdain

Le peuple traverse le Jourdain

 Retour à la page: Catéchismes et Ecoles Bibliques

Faire un don à la paroisse

Inscription à la newsletter

Retrouvez-nous

carteCulte chaque dimanche à 10h30

56, avenue de la Grande-Armée 75017 Paris

Secrétaire générale : Charlotte Mariaux de Serres
Lundi/mardi/jeudi/vendredi 9h30-12h30
01 45 74 41 79 

Pasteurs :

Florence Blondon : 06 85 38 41 16
Louis Pernot : 06 88 88 04 44

Vous pouvez-nous écrire: etoile@etoile.pro