56, avenue de la Grande-Armée, 75017 Paris

Archives-Reflexions

Nous voulons la paix

 

Nous voulons la paix.

Les Béatitudes sont une belle promesse de l’Evangile, Jésus nous montre huit chemins de bonheur, huit fois « heureux ».

Parmi ces béatitudes, une est remarquable parce que ceux qui la pratiquent sont dits être appelés « fils de Dieu ». Voilà qui n’est pas rien ! Etre à l’image de Dieu, être son représentant. On aurait attendu que ce soient ceux qui pratiquent la « miséricorde », c’est-à-dire l’amour, mais non, ce sont « ceux qui procurent la paix ».

Les limites du commandement d’amour.

Peut-être est-ce juste. Certes, l’amour c’est bien, mais le message d’amour n’est pas clair. D’abord, de quel amour parle-t-on ? De celui des époux ? Du fait de trouver quelqu’un de sympathique ? Et si l’on doit aimer son prochain, qu’est-ce à dire concrètement ? Que doit-on faire ? Et pour qui ? Tout le monde ? Mais on ne peut pas aimer tout le monde...

Et puis, l’amour même s’il est bon, n’est pas toujours dénué de risques. Il peut y avoir de mauvaises façons d’aimer, on peut vouloir le bien  de l’autre et se tromper et lui faire du mal. Il y a de amours pervers, certains qui étouffent, d’autres qui tuent même.

Vive la paix

Appeler à être faiseur de paix a du bon ainsi, parce que c’est plus concret, plus compréhensible.

La paix, c’est d’abord ce que nous donne Dieu. Quelle que soit la situation concrète dans laquelle nous nous trouvons, même si nous étions comme Jésus dans un pays secoué par une guerre terrible et cruelle, on peut avoir la paix en soi, paix du cœur qui ne dépend de rien d’extérieur, mais qui est juste ce que l’on reçoit quand on attache sa vie à Dieu par la confiance. Et être en paix avec soi-même est une grande chose. Cela suppose que  l’on se sache pardonné, accepté et aimé.

Et chercher la paix avec l’autre. Voilà qui est plus concret que l’amour. La paix, c’est d’accepter l’autre, de le prendre comme un partenaire, un vis-à-vis, comme celui avec qui je peux parler, partager. C’est une relation juste avec cet autre qui reste libre et qui me laisse libre, sans que l’un domine l’autre ou ne le possède. En fait, c’est ça le véritable amour, l’amour qui construit, qui respecte et qui fait grandir, cet amour durable qui touche à l’éternel.

Mais cette paix n’est pas l’indifférence ou l’ignorance, c’est de devenir comme Dieu un donneur actif de paix.

C’est d’ailleurs ce que le Jésus ressuscité donnera à ses disciples, il n’apparaît pas en leur disant : « je vous aime », mais simplement : « je vous donne la paix ».

Notre Dieu est un Dieu de paix. Il a décidé de faire la paix avec nous pour que nous soyons des ouvriers de paix dans le monde.

Que le Seigneur de la paix vous donne lui-même la paix en tout temps, de toute manière! (2Thess. 3:16)

Faire un don à la paroisse

Inscription à la newsletter

Retrouvez-nous

carteCulte chaque dimanche à 10h30

56, avenue de la Grande-Armée 75017 Paris

Secrétaire générale : Charlotte Mariaux de Serres
Lundi/mardi/jeudi/vendredi 9h30-12h30
01 45 74 41 79 

Pasteurs :

Florence Blondon : 06 85 38 41 16
Louis Pernot : 06 88 88 04 44

Vous pouvez-nous écrire: etoile@etoile.pro