56 avenue de la Grande Armée, 75017 Paris

Archives-Reflexions

Dieu-parole, ou Dieu-Silence ?

 

Dire que Dieu est Parole n'est pas nouveau. C'est en particulier affirmé par le Prologue de Jean (Ch.1). Mais cela entraîne une conception très particulière d'un Dieu comme n'agissant pas par contrainte ou brutalement dans le monde, mais d'un Dieu qui appelle, convainc, instruit, et conseille.
 

Comment cette Parole nous parvient-elle ?

De diverses manières : d'abord par la Bible qui est dite " Parole de Dieu ", même si elle n'est pas dictée par Dieu, elle comprend des témoignages humains tout pleins de la présence de Dieu. Et puis elle est " Parole de Dieu " en ce que la Parole de Dieu n'est pas un discours à croire comme une vérité doctrinale ou morale, mais par définition une parole créatrice. Or, oui, c'est certain, la Bible a un vrai pouvoir sur celui qui la lit, elle le transforme et le fait grandir.

Les chrétiens pensent aussi que cette Parole de Dieu s'est incarnée en Jésus Christ. Cela n'est pas évident en soi, mais c'est un acte de foi. Le chrétien est précisément celui qui pense reconnaître dans le Christ un message permettant d'aller dans le sens d'une nouvelle création pour soi et pour le monde.

Et enfin, Dieu nous parle dans nos coeurs, par la prière. C'est une parole merveilleuse, mais elle doit être sans cesse nourrie et passée au crible de l'Ecriture et de la raison pour ne pas la confondre avec la seule voix de notre inconscient...
 

Comment recevoir cette Parole ?

Il faut pour cela de la disponibilité, faire silence en soi, laisser de l'espace à Dieu. Il faut du silence pour entendre la voix ténue de Dieu, du désert pour le rencontrer. Aujourd'hui, il y a trop de parole, trop de bruit et d'information, il faut trouver le temps de faire silence pour pouvoir entendre l'essentiel qui n'est pas la parole qui fait le plus de bruit.
 

Que fait cette parole et quelle est sa nature ?

Par essence, la parole de Dieu est une parole créatrice, elle crée du neuf, de l'inattendu, elle organise autrement, réorganise toute chose dans nos vies. Elle est donc souvent dérangeante, elle n'est pas qu'une parole suave pour nous conforter ou et nous inciter à rester sans bouger. C'est une parole inattendue, inouïe qui nous envoie dans la nouveauté. Elle ne dit pas forcément ce que nous avons envie d'entendre. Il nous faut donc " être prêts ", et toujours maintenir de l'ouverture, de l'attention, de la disponibilité. La Parole de Dieu n'est pas une vérité dogmatique, mais une vocation.
 

Pourquoi Dieu ne parle-t-il pas parfois ?

Peut-être d'abord est-ce de la surdité de ma part. Certes Dieu nous parle et n'est jamais loin de nous, mais parfois nous ne savons pas l'entendre.
Il ne faut pas s'en culpabiliser, cela peut arriver. L'on n'a pas toujours le sentiment de présence de Dieu, la vie spirituelle a des hauts et des bas. Ce n'est pas grave, et c'est souvent évoqué dans l'Ecriture. Dans cette situation, il nous reste la fidélité à une conviction profonde, les rites, la pratique religieuse, la prière et l'obéissance, parce que même loin de Dieu, nous pouvons toujours agir pour lui, et puis nous pouvons aussi rechercher cette présence.

Et puis parfois le silence de Dieu peut être positif. S'il n'est pas seulement surdité de notre part, il peut être une grâce. Ainsi dans de nombreuses paraboles, Dieu est comparé à un maître qui s'en va en laissant une responsabilité à ses serviteurs. Or ce n'est pas seulement pour évoquer le défaut de présence de Dieu qui peut tous nous atteindre, mais peut-être une volonté expresse de Dieu qui veut laisser de la place et une initiative, une responsabilité à l'homme. L'homme ne doit ainsi pas tout attendre d'un Dieu qui pourrait agir à sa place.

Dieu n'est pas là pour nous bourrer par sa parole et remplacer notre propre pensée. Il ne nous infantilise pas en nous prenant la main et en disant toujours ce qu'il faut faire, il nous laisse notre place, notre pensée, notre propre parole. C'est ainsi que parfois Dieu peut même répondre par du silence, pour nous dire : " débrouille-toi, tu peux y arriver... "

Le silence peut être aussi une période de maturation. Pour l'Evangile, la Parole est comme une graine qui pousse en nous, ce n'est pas des instructions à suivre à la lettre.

Et puis, il est essentiel de savoir que si Dieu parle, il est aussi un Dieu qui écoute. La parole n'est ainsi pas à sens unique, c'est un dialogue, or pour écouter, nécessairement Dieu fait parfois silence.

Ce qui est révélateur de l'amour de Dieu, c'est plus son silence que sa parole, la parole est bonne et créatrice, mais elle est jetée vers l'auditeur qui n'est pas forcément pris en compte. C'est par son silence et son écoute que Dieu nous reçoit, nous accueille et prend en compte ce que nous sommes.

C'est vrai que Dieu est parfois parole et parfois silence, ce n'est pas facile, mais c'est formidable. Tout ce qu'il faut, c'est d'être en phase, savoir écouter quand il parle, et ne pas rester sans rien faire à tendre l'oreille quand il nous demande d'agir.

La Parole de Dieu est complexe, il faut de l'attention. Attention pour bien écouter, attention à ne pas tout mélanger avec nos propres phantasmes, et attention à ne pas tout mélanger et prendre des vessies pour des lanternes, et nos propres désirs pour la Parole de Dieu.

Louis Pernot

Faire un don à la paroisse

Retrouvez-nous

carte56, avenue de la Grande-Armée 75017 Paris

Secrétaire générale : Charlotte Mariaux de Serres
Lundi/mardi/jeudi/vendredi 9h30-12h30
01 45 74 41 79 

Pasteurs :

Florence Blondon : 06 85 38 41 16
Louis Pernot : 06 88 88 04 44

Vous pouvez-nous écrire: etoile@etoile.pro