56 avenue de la Grande Armée, 75017 Paris

Premier livre de Samuel

Leçon pour Ecole Biblique (enfants de 8 à 12 ans)

Ce dessous, de simples notes pédagogiques, sans autre prétention que de donner des pistes de lecture pour les adultes voulant initier des enfants à la lecture des textes cités.

Elles seront perfectionnées au fur et à mesure, et complétées d'éléments pédagogiques d'animation.

 

Saül nommé roi

 Les Israélites ont donc demandé un roi, et Samuel a accepté, il se met en quête d’un candidat.

[I Sam 9:1-6 : Choix de Saül; les ânesse]

[« Un homme de Benjamin » = appartient à la tribu de Benjamin.(rappel: les 12 fils de Jacob deviennent (à peu près) les12 tribus)

« L'homme de Dieu » il s’agit ici de Samuel.

Les qualités de Saül : Saül est présenté comme quelqu'un d'obéissant, très beau attentionné et humble (s'occupe d'aller chercher les ânesses de son père).

« Le haut lieu » c’est un endroit où l’on offrait des sacrifices, (souvent construit sur une hauteur), correspond à ce que sera plus tard un temple.

Quelles sont les qualités demandées au serviteur de Dieu, à celui qui dirigera le peuple élu ? l'humilité, la fidélité la disponibilité et l'attention.

Les chemins de Dieu sont mystérieux, il faut donc être prêt à suivre ses changements de direction.]

Onction de Saul par Samuel

Onction de Saül par Samuel


I Sam 9:15b-17, 21, 10:1 (ou version longue: I Sam. 9:15b-21, 10:1)

« Onction » : vient du verbe « oindre » qui signifie : verser un liquide sur quelqu’un, ici de l'huile sacrée sur un individu pour dire qu'il reçoit la présence de Dieu, qu’il est revêtu de la présence de Dieu pour exercer une fonction.

L’huile était une image de la présence de Dieu, symboliquement elle a des qualités qu’on attribue à Dieu et qu’on peut retrouver : nourriture riche et précieuse (Cf Matt. 4 :4 : « L’homme ne vivra pas de pain seulement mais de toute parole sortant de la bouche de l’Eternel », et Jean 6 : le pain de vie, et la sainte Cène : se nourrir de la présence du Christ), lumière (Ps 27 : « l’Eternel est ma lumière et mon salut », et Jésus dans Jean : « Je suis la lumière du monde, celui qui croit en moi ne marchera pas dans les ténèbres, mais aura la lumière de la vie » (Jean 8:12)), et soigne les blessures, fait du bien, comme un baume qu’on met sur les plaies etc.

On oignait les rois, les prêtres et les prophètes : le roi revêtu de la présence de Dieu règne en son nom, le prophète parle pour Dieu, et le prêtre gère les choses de Dieu. Mais surtout, on oignait les rois.

Celui qui était « oint » on l’appelait « messie » (vient d’un mot hébreu : Mashiah qui veut dire « oint » et non pas une d’une origine latine comme le missi dominici (qui n’a rien à voir) et qui veut dire « envoyé »). « Messie » qui est donc une déformation de l’hébreu, en grec se dit « Christos », et a donné le mot « Christ ».

« Les Philistins » ce sont les ennemis d’Israël (de là vient le nom de « Palestine ».)

Bien que Saül vienne d'une petite tribu, c'est lui qui a été choisi. La valeur de l'individu n'est pas jugée sur son ascendance, mais sur ce qu'il est.

Saül va être oint roi. Il règnera très bien au début.

 

Saül dans les valises !

[ éventuellement : I Sam 10:9,10,11]

[« Prophétiser » ne veut pas dire prédire l'avenir, mais parler de Dieu en public. Il n'est pas nécessaire d'être professionnel tout le monde est appelé à prophétiser dans ce sens.
« Prophète » = homme de Dieu
La présence de Dieu a transformé Saül.]

 

I Sam 10:20-24,27

Samuel convoque tout le monde pour présenter le nouveau roi : Saul.

Saül est grand et beau... mais il est humble, il ne cherche pas à se mettre en avant. Cela rappelle parabole de Jésus : (Luc 14:7-11) où il enseigne qu’il ne faut pas choisir la première place, mais se mettre en arrière, et on vient vous chercher. Problème, est-ce vrai dans ce monde ? Pas toujours. La Bible n’est pas à appliquer bêtement, mais elle est faite pour faire réfléchir. Ce qui est vrai : c’est que ceux qui se mettent en avant ne sont pas forcément les plus grands aux yeux de Dieu, il fera passer devant les grands de ce monde qui se croient importants des tout petits qui ont des plus grandes qualités de cœur « Qui s’élève sera abaissé et qui s’abaisse sera élevé » (Matt. 23:12).

Et puis dans ce monde ci, parfois il faut se battre, ne pas toujours se laisser faire et marcher sur les pieds, mais aussi, ne pas abuser ou vouloir à tout prix écraser les autres pour être devant eux !

Et au v.27 on voit la supériorité de Saül, des gens disent du mal de lui... il laisse dire. On ne peut pas être reconnu par tout le monde... Ne pas se battre (comme Jésus lors de son procès).

 

Retour à la page: Catéchismes et Ecoles Bibliques

 

 

Faire un don à la paroisse

Retrouvez-nous

carte56, avenue de la Grande-Armée 75017 Paris

Secrétaire générale : Charlotte Mariaux de Serres
Lundi/mardi/jeudi/vendredi 9h30-12h30
01 45 74 41 79 

Pasteurs :

Florence Blondon : 06 85 38 41 16
Louis Pernot : 06 88 88 04 44

Vous pouvez-nous écrire: