56 avenue de la Grande Armée, 75017 Paris

Second livre de Samuel

Leçon pour Ecole Biblique (enfants de 8 à 12 ans)

Ce dessous, de simples notes pédagogiques, sans autre prétention que de donner des pistes de lecture pour les adultes voulant initier des enfants à la lecture des textes cités.

Elles seront perfectionnées au fur et à mesure, et complétées d'éléments pédagogiques d'animation.

David et Bath-Schéba (Bethsabé) :
la conduite criminelle de David

II Samuel 11 : 1-5, 14-17, 26-27

Bath-Schéba est parfois appelée dans d’autres traductions : Bethsabé.
Récit : David tombe amoureux de Bath-Schéba, la femme d'Urie. Il couche avec elle et elle devient enceinte. David veut alors cacher sa faute et se débarrasser d'Urie. Il l'envoie en première ligne dans un combat perdu d'avance afin qu'il se fasse tuer. Urie meurt, Après le deuil, David épouse Bath-Schéba.
David commet une faute dramatique, c’est un meurtre. Que va faire Dieu ? Le punir ? Le destituer de son rôle de roi ?
Curieusement, non, il sera quand même roi, et même un très bon roi, et même l’ancêtre du Christ. Evidemment, Dieu n’est pas content, et le lui fera savoir, mais avoir des défauts, avoir fait des fautes, être imparfait n’empêche pas de pouvoir servir Dieu, et de faire des grandes choses. Il ne faut donc pas se décourager, on ne nous demande pas d’être parfait, ni de ne jamais faire de fautes.
La Bible ne montre pas des gens parfaits qui seraient des exemples. Pas récit hagiographique d’histoire de saints. Mais des gens comme nous.

David et Nathan

Nathan fait prendre à David conscience de sa faute

II Samuel 12 : 1-9, 13

Dieu va essayer de faire prendre conscience à David de son erreur. (Pas tout de suite, peut être fallait-il un peu de temps à David pour comprendre sa faute). C’est mieux que de le punir. Dieu ne nous punit pas, mais essaye de nous expliquer. Ce qu’il veut, c’est que David se repente (reconnaisse sa faute et veuille changer d’attitude).
Il envoie un prophète : Nathan.
Nathan raconte à David une histoire : un pauvre paysan n'avait qu'une brebis à laquelle il tenait beaucoup. Un riche voyageur passe et le voisin très riche qui avait plein de brebis pour lui prend la seule du pauvre pour le voyageur.
David s'enflamme et dit : « cet homme mérite la mort ! » Nathan répond : « tu es cet homme ». Parce que c’est vrai, il pouvait avoir toutes les jeunes filles qu’il voulait, pourquoi a-t-il volé la femme d’Urie ?
v .13 David reconnaît sa faute, il prend conscience de son péché. Dieu pardonne car il s'est repenti dans son cœur.
David a eu une conduite extrêmement grave, mais Dieu le garde roi car il fait ce qu'il peut avec ce qu'il a. Dieu a besoin de nous malgré nos fautes, nous pouvons être à son service même imparfaits.
Mais l’enfant mourra : même si Dieu nous pardonne, ça n’efface pas toutes les conséquences de nos fautes, donc il faut non seulement demander pardon, mais aussi faire ce que l’on peut pour assumer ou réparer les conséquences néfastes de nos fautes. Ensuite ils auront un autre fils : Salomon.
(La mort de cet enfant apparemment voulue par Dieu pose problème par rapport à l’image de Dieu qui est celle du Nouveau Testament. Sans doute alors pensait-on que Dieu pouvait donner la mort comme la vie, et aussi punir.
Aujourd’hui, on peut comprendre qu’en effet, il arrive que les fautes des parents rejaillissent malheureusement sur les enfants. Ou d’une manière plus évangélique en l’interprétant symboliquement une fois de plus, comme une parabole : la tromperie, la violence n’enfantent rien de vraiment viable, ce sont des impasses de la vie.)

Retour à la page: Catéchismes et Ecoles Bibliques

Faire un don à la paroisse

Retrouvez-nous

carte56, avenue de la Grande-Armée 75017 Paris

Secrétaire générale : Charlotte Mariaux de Serres
Lundi/mardi/jeudi/vendredi 9h30-12h30
01 45 74 41 79 

Pasteurs :

Florence Blondon : 06 85 38 41 16
Louis Pernot : 06 88 88 04 44

Vous pouvez-nous écrire: