56 avenue de la Grande Armée, 75017 Paris

Elie

Leçon pour Ecole Biblique (enfants de 8 à 12 ans)

Ce dessous, de simples notes pédagogiques, sans autre prétention que de donner des pistes de lecture pour les adultes voulant initier des enfants à la lecture des textes cités.

Elie et la veuve de Sarepta

I Rois 17 : 8 - 16 (et éventuellement 17-24 : la résurrection du fils de la veuve)

Elie, serviteur de L’Eternel, représente dans cette histoire Die ou simplement l’autre, le prochain.

Elie exige de la veuve qu'elle lui apporte du pain et de l'eau mais celle-ci n'a plus rien, qu'un peu de farine. Elie convainc la veuve de le servir d’abord. Si il y en a pour Dieu et bien il en restera pour elle. On ne donne pas aux autres le superflu.

Elle sert Elie avant son fils, car le prophète lui a promis que sa farine ne s'épuiserait pas. Elle lui fait confiance, elle fait confiance à Dieu.

[NB : Dieu nous donne la matière première (huile et farine) mais cela n’est pas digeste, il faut travailler, les préparer pour que cela le devienne et ait du goût (faire le pain ou le gâteau)].

Ce n’est peut-être pas toujours vrai matériellement. Si on donne on ne devient pas plus riche. Mais c’est assez vrai quand même, sauf en cas de pauvreté extrême. Celui qui sait donner et voir qu’il y a plus pauvre que lui, finalement se préoccupe moins de lui et pense moins à manquer. Il y a des gens qui ont en fait assez mais qui n’en n’ont jamais assez. Se dépréoccuper de ce que l’on a pour donner fait qu’on n’a plus le sentiment de manquer de quoi que ce soit.

Mais c’est surtout très vrai dans les autres domaines moins matériels : le bonheur, la paix, la joie, l’amour. Quand on pense d’abord à en donner on n’en manque jamais. Dans le texte on voit qu’on reçoit ce qu’on donne (si on donne de l’amour et de l’amitié, on en reçoit). Mais ce que l’on donne, ce n’est pas le superflu, l’autre est servi d’abord, avant soi-même. Et quand on donne, c’est gratuitement, pas pour attendre une récompense en retour.

La veuve sert Dieu avant sa famille et il reste toujours malgré cela, de la nourriture pour eux. En fait, si on pense d’abord aux autres et qu’on donne aux autres, on ne manque jamais de rien. Peut-être qu’on est moins riches matériellement, mais on a en abondance l’essentiel pour vivre : l’attention, l’amour etc.

Que demande Dieu ? De l'amour et du pardon, On aimerait garder tout cela pour nous mais le meilleur moyen de le recevoir c'est de le donner.

« Jésus, s’étant assis vis-à-vis du tronc, regardait comment la foule y mettait de l’argent. Plusieurs riches mettaient beaucoup. Il vint aussi une pauvre veuve, elle y mit deux petites pièces, faisant un quart de sou. Alors Jésus, ayant appelé ses disciples, leur dit: Je vous le dis en vérité, cette pauvre veuve a donné plus qu’aucun de ceux qui ont mis dans le tronc; » Marc 12:41-43.

Elie et la veuve de Sarephta

Retour à la page: Catéchismes et Ecoles Bibliques

Faire un don à la paroisse

Retrouvez-nous

carte56, avenue de la Grande-Armée 75017 Paris

Secrétaire générale : Charlotte Mariaux de Serres
Lundi/mardi/jeudi/vendredi 9h30-12h30
01 45 74 41 79 

Pasteurs :

Florence Blondon : 06 85 38 41 16
Louis Pernot : 06 88 88 04 44

Vous pouvez-nous écrire: